Feedback normatif vs feedback élaboré : quel impact sur la performance et le sentiment de contrôlabilité des élèves ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Anthony Calone
Dominique Lafontaine

Résumé




La présente étude compare l’influence du feedback axé sur le processus d’apprentissage et du feedback normatif sous forme de notes sur les performances en géographie et les attributions causales contrôlables. L’étude quasi expérimentale a été menée en Belgique francophone dans quatre classes de 1re année secondaire, réparties en un groupe expérimental (bénéficiant d’un feedback élaboré) et un groupe contrôle (bénéficiant du feedback sous forme de note). Chaque groupe a passé trois tests cognitifs ; les attributions causales et le contrôle perçu ont été mesurés, ainsi que la perception de l’utilité du feedback. Les résultats montrent que le feedback élaboré a des effets positifs sur l’apprentissage des élèves et les incite à formuler des attributions causales davantage contrôlables. Toutefois, l’effet du feedback élaboré n’est pas direct, il passe par la perception de son utilité par l’élève et par son sentiment de contrôlabilité sur les tâches. De son côté, le feedback normatif sous forme de notes, non seulement ne contribue pas à l’amélioration des apprentissages, mais est préjudiciable à l’élaboration d’attributions causales contrôlables.




##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Varia